7 Questions sur Jésus 

1. Y a-t-il une preuve de ce que Jésus soit le fils de Dieu ?  OUI !

a) La Parole des prophètes (Psaume 2)

7. Je publierai le décret; L'Eternel m'a dit: Tu es mon fils! Je t'ai engendré aujourd'hui.
8. Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession

 

b) La parole de l’ange Gabriel (Ev. de Luc, chp 1)

34. Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme?
35. L'ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

 

c) Le témoignage de Jean Baptiste (Ev. de Jean, chp 1)

33. Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint-Esprit.
34. Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu.

 

d) Le témoignage du Père (Ev. de Luc, chp 3)

21. Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit,
22. et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j'ai mis toute mon affection.

 

e) Le témoignage des disciples (Ev. de Matthieu, chp 16)

15. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis?  16. Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.

 

f) Les miracles et la résurrection (Ev. de Jean, chp 20)

30. Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d'autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.
31. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.

 

2. Jésus dit-il lui-même qu'il est Dieu ou le fils de Dieu ? OUI !

D’abord, Il a répondu au tentateur (le diable) qu’Il est Dieu. (Ev. de Luc, chp 4)

7. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.  8. Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul....
12. Jésus lui répondit: Il est dit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

Ensuite, Il demande à l’homme né aveugle et guéri par Jésus, si il croit au Fils de Dieu (Ev. de Jean chp 9)

35. Jésus apprit qu'ils l'avaient chassé; et, l'ayant rencontré, il lui dit: Crois-tu au Fils de Dieu?
36. Il répondit: Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui?  37. Tu l'as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c'est lui.  38. Et il dit: Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui.

Finalement, Il l’affermit devant Ponce le Pilate (Ev. de Luc, chp 22)

70. Tous dirent: Tu es donc le Fils de Dieu? Et il leur répondit: Vous le dites, je le suis.

 

3. Si Dieu a un ou plusieurs fils, ne serait-Adam plus grand, car il n'a ni père ni mère humain ? NON !

Adam a été créé et il est un enfant ou une créature de Dieu. Il est tombé dans le péché et il a entraîné l’humanité entière dans la rébellion. Jésus est le Fils unique de Dieu qui existait avant Adam. Il n’a jamais commis un péché, et Il est en toute chose semblable au Père. Il est le créateur et l’héritier de toute chose. (1ère Epître de Corinthiens, chp 15)

45. C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
46. Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite.
47. Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.

 

4. Si Jésus est tout-puissant, pourquoi il a souffert la défaite, une mort cruelle, comme un criminel sur la croix ?

D’abord, Sa mort n’était pas une défaite, car Il a payé le prix de nos péchés en offrant Son corps pur, sans péché, comme un sacrifice pour les péchés. Il a fait un acte volontaire de confrontation avec nos pires ennemis : le péché et sa conséquence, la mort. (Epître aux Hébreux, chp 10)

12. Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu,
13. attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied.
14. Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

Il aurait pu lutter contre ses adversaires simplement en appelant les anges au secours. Mais Il a voulu porter nos péchés et Il a voulu vaincre la mort par la confrontation. Il a ainsi accompli la volonté du Père, qui aime Ses créatures, toi et moi. (Ev. de Jean, chp 3)

16. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

Jésus a vaincu et combattu la mort en résusscitant d’entre les morts au 3ème jour. Il a débouillé le diable de son arme accusatrice contre les élus de Dieu.

 

5. Comment c'est possible de quelqu'un de payer le crime d'une autre personne ? Une telle offrande serait-elle acceptée ?

C’est possible et c'est nécessaire.

C’est la preuve de grand amour de Dieu. Adam, en tant que premier homme, a souillé toute la terre. Ainsi par un seul acte de désobéissance, beaucoup sont rendu pécheurs. Dieu a appliqué le même règle pour nous justifier, par la foi en Jésus. (Epître aux Romains, chp 5)

1. Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,
2. qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu....
6. Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.
7. A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien.
8. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
9. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère...
12. C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,....
19. Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes.

 

6. Est-ce alors une licence de pécher par ce qu'on est constamment pardonné ? Pourquoi les occidentaux boivent-ils de l'alcool, utilisent des drogues, pratiquent l'immoralité sexuelle en toute forme, et trompent leur femme ?

NON ! Ce n'est pas une licence de pécher.

Il se peut qu’une personne demande pardon à Dieu et continue de pécher. Il n’est pourtant pas toléré par la Parole de Dieu. Par contre Jésus a averti sévèrement d’un tel comportement. (Ev de Jean, chp 5 :14)

Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire.

Ce que Jésus veut faire, ce n’est pas seulement pardonner mais aussi délivrer du péché et de son pouvoir. (Ev. de Jean, chp 1)

12. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. (ELLE = LA PAROLE, JESUS)

Pour être un enfant de Dieu, Il faut recevoir ce pouvoir. Beaucoup de personnes sont des membres d'une église par naissance naturelle, issus de parents chrétiens. Ils n’ont pourtant jamais reçu Jésus-Christ personnellement, « nés de nouveau » comme Jésus a dit. Ainsi ils ne sont pas libérés de l’esclavage du péché, ni de leurs mauvaises habitudes. On ne naît pas chrétien, on le devient par un choix personnel en réponse à l’appel de Dieu. (2ème épître aux Corinthiens, chp 5)

17. Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Dans ce contexte on peut comprendre qu’imposer une religion soit une folie. Prenons par exemple, les croisades aux 11ème et 12ème siècles. Les cœurs ne peuvent jamais être transformés par obligation.

 

7. Est-ce que Dieu veut pardonner aussi un musulman qui se tourne vers Jésus pour obtenir le pardon et délivrance du péché ? OUI !

(Epître aux Romains, chp 10)

11. selon ce que dit l'Ecriture: Quiconque croit en lui ne sera point confus.
12. Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent.
13. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre l’homme et Dieu (2ème épître à Timothé, chp 2)

5. Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
6. qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.

 

Si vous êtes convaincu que Jésus est la vérité, le seul chemin vers Dieu le Père, et le seul nom par lequel vous pouvez être sauvé, vous devriez l'accepter comme votre sauveur et maître personnel maintenant.

Il se peut que votre décision vous vaille d’être rejeté par vos proches à cause votre foi dans le nom de Jésus.

Malgré tout cela, l’Apôtre Paul, qui avait beaucoup souffert, a eu le courage de dire (Romains chp 8)

18. J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. ....
35. Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
36. selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
37. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
38. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances,
39. ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

L’Apôtre Paul ajoute (2ème épître aux Corinthiens, chp 6)

1. Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain.
2. Car il dit: Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.

Par cela nous savons qu'il n'y a plus un jour à perdre. Si vous avez la foi en Jésus, mettez votre vie en regle avec Dieu. Demandez que Jésus soit votre sauveur et suivez-le de tout votre coeur avec courage. Jésus sera toujours à vos côtés.

Dieu vous appelle. Si vous répondez à l'appel de Dieu maintenant, priez avec moi:

Seigneur Jésus, je ne te connaissais pas, mais tu t'es révélé a mon coeur. Je comprends que tu es mort a cause de mes péchés et je t'accepte comme mon sauveur personnel et je veux te suivre coûte que coûte, car je comprends que mon éternité en dépend. Seigneur Jésus, change ma vie et viens la diriger. Gloire a ton nom. Amen !

Nous serons heureux de faire votre connaissance, et voulons t'aider à grandir dans ta nouvelle foi. Laisse-nous tes coordonnées, et nous te contacterons.