La grâce dans l’Injil

Introduction

Cette page est un recueil d'informations sur Isa (Jésus) pour les Musulmans, du point de vue coranique. C’est l'Evangile de Jésus (Injil) a expliqué aux Musulmans.

L'Evangile de Jésus est fondée sur le sacrifice de Dieu pour nos péchés.

La fête du sacrifice

Pour comprendre ce que signifie un sacrifice, il est nécessaire de considérer l’historique de la fête du sacrifice (Aïd al-Adha), la grande fête des Musulmans. C'est la fête commémorant l’appel par Dieu d’Abraham (Ibrahim) à offrir son fils en sacrifice.

Cela nous indique quelque chose de très important sur la nature d’un véritable sacrifice à Dieu. L'agneau est mort à la place de la personne afin que cette dernière puisse être affranchie du jugement devant tomber sur elle. La mort de l'agneau a été acceptée par Dieu comme un sacrifice de substitution (Fida) à la place du condamné à mort. Il n’est plus question de sacrifier le fils car l'agneau a pris sa place. Il ne serait plus jamais confronté au jugement parce que Dieu a pourvu pour lui-même un agneau sacrificiel qui a été accepté comme un substitut à ses yeux. Le Coran lui-même dit qu'il en est ainsi. Rançon signifie : «Racheter de la captivité, de l'esclavage, ou de semblable condition, en payant un prix». C'est ce que le Dieu Tout-Puissant a fait pour sauver le fils d'Abraham du jugement certain.

Vous êtes dans la même situation que le fils d'Abraham. Vous êtes condamné à morts. Pourquoi?

Vous ne pouvez pas vous sauver vous-même. Même les bonnes œuvres, ne peuvent pas une entrée au Paradis (Janna). Vous direz alors que vous êtes innocents, parce que vous confessez vos péchés à Dieu. Cependant, le Coran dit:

Toute âme qui a péché, si elle possédait tout ce qu’il y a sur terre, elle le donnerait pour sa rançon. (Coran 10:54)

En d'autres termes, si vous possédiez le monde entier et l'offriez à Dieu en sacrifice pour nos péchés, ce ne serait toujours pas suffisant pour l'expiation pour vos péchés. Vous êtes dans la même situation que le fils d'Abraham, Vous êtes coupable, condamné à mort.

L’agneau de Dieu

Mais où est l'offrande pour vos péchés? Est-il possible que Dieu ait un sacrifice de substitution pour vos péchés?

Oui, Dieu a bien un tel sacrifice. Jean-Baptiste (Yahya Ibn Zakeria) était un contemporain du Messie, et quand il le vit pour la première fois, il dit:

Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. (Injil, Jean 1:29)

Le Messie est présenté dans le Coran comme étant sans faute. (Coran 19:19). Il est en revanche écrit au sujet de Mohammed qu’il doit demander pardon pour ses péchés. (Coran 40:55-57; 47:19-21; 48:2). Le Messie a dû être sacrifié. De sa libre volonté, Il s’est rendu à la mort. Puis il est ressuscité d'entre les morts. Il est dans les cieux. Et il reviendra sur terre. Nous devons tous faire face au plus grand ennemi: la mort. Tous les prophètes sont morts et vous et moi devons aussi mourir. Jésus aussi est mort:

A cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu»... Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué, mais Dieu l’a élevé vers Lui. Et Dieu est Puissant et Sage. (Coran 4:157-158)

Ce passage du Coran ne dit pas que Jésus n’a pas été crucifié. Il réfute simplement que les Juifs ont été les seuls responsables de sa mort. Ils ne l’étaient pas, en dépit de l’apparence. En réalité, c’est Dieu lui-même qui a donné l’ordre à Jésus de sacrifier volontairement sa vie. C’était là le plan éternel et le dessein de Dieu, ainsi qu’en témoignent les paroles des prophètes.

Jésus seul a vaincu la mort. Lui seul est le Vivant parmi tous les prophètes. Écoutez ses propres paroles:

Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. (Injil, Apocalypse 1:18)

Et:

Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (Injil, Jean 11 :25)

Pour approfondir

En lisant l'Injil dans la prière, mon ami. C’est dans l'Injil que j'ai appris que tous mes péchés pouvaient être pardonnés, dans cette vie même. J'ai maintenant l'assurance d'aller au ciel après la mort. Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie (Injil, Jean 14:6), et nul ne peut venir à Dieu que par Lui. Rappelez-vous ce qu'il a dit:

Celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie (Injil, Jean 5 :24).

Voulez-vous confesser que vous êtes un pécheur et que vous voulez recevoir Jésus afin d'être lavé de vos péchés? Venez à Jésus. Pour expérimenter le pardon de Jésus dans ta vie, remplis ce formulaire de contact et nous te contacterons.