Kia

Je m'appelle Kia et je peux témoigner aujourd'hui que le nom de Jésus est puissant. Puissant pour sauver, puissant sur la maladie, puissant pour lutter contre le pêché. Je n'ai pas toujours pu confesser cette vérité avant que je n'expérimente par moi même cette réalité.

Avant de connaître Jésus Christ, j'étais une jeune fille qui cherchait à plaire à Dieu mais je n'avais pas les moyens de lui être parfaitement agréable. Ma religion m'enseignait à avoir un profond respect pour Dieu et elle attisait en moi la soif de connaître qui Il était vraiment. J'avais la profonde conviction qu'Il existait et je voulais aller au paradis. L'idée de passer l'Eternité loin de Lui me glaçait, j'en pleurais. Alors je faisais tout ce que je pouvais pour accéder au ciel. Je priais, j'aimais faire mes ablutions avant la prière, je prenais plaisir à me lever tôt pour le chercher, j'aimais jeûner. J'aimais parler de Dieu avec mes amis jusque tard dans la nuit. Vraiment je voulais lui obéir, être respectable et devenir une femme vertueuse qui aime Dieu.

Lire la suite : Kia

N. K.

Par ce témoignage je veux rendre toute la gloire et la louange à Dieu. Tout d’abord je tiens à dire que Jésus m’a donné sa force, sa puissance, et son courage pour faire face à toutes les situations subies et racontées dans ce témoignage.

Je m’appelle N. K. Je viens d’une famille d’arrière-plan Musulman Sayed (de haut rang). J’ai 10 frères et je suis la 11ème, la plus jeune de tous, issue d’un seul père, et d’une seule mère. A l’époque j’étais fiancée à un homme d’une famille habitant Kurseong, dans le district de Darjeeling (Ouest du Bengale).

Je n’étais pas du tout heureuse de ce mariage, parce qu’ils voulaient me faire garder le voile (la burka), et me persécutaient mentalement, et me donnaient également beaucoup de taches ménagères à faire seule. Ma belle-sœur s’habillait en jean et sortait sans la burka. Alors moi aussi j’ai refusé de porter la burka.

Lire la suite : N. K.